Tanglefolie 2021 jour 8 : Fragrance

« Dis-moi dix mots qui (ne) manquent pas d’air ! »

Semaine de la langue française et de la francophonie Ludivine Schott Zentangle Tanglefolie

Les consignes du jour

Un mot : Fragrance

Un tangle : La-La-Lavendel / déconstruit par Lianne Dam Une suggestion : utilise la technique des lettres ornées aujourd’hui et le tangle du jour sur ta tuile.


Une vidéo réalisée par Ingrid (Atelier Idehem) pour te montrer comment dessiner La-La-Lavendel.


Le guide-compagnon (fichier PDF) de Tanglefolie, que Juliette, Ingrid et moi nous t'offrons.


Ma participation à l'aventure Tanglefolie

Nous avons choisi la lavande et ce tangle pour illustrer le mot "fragrance", parfum subtil et odeur agréable.

La France et sa lavande ! Le tangle La-La-Lavendel m'évoque des souvenirs d'enfance, je passais mes vacances entourée d'un champ de lavande.


La lavande c'est un des emblèmes de la Provence, le sud de la France.

Dans le langage des fleurs, la lavande symbolise la tendresse respectueuse.

lavande France provence fragrance tanglefolie

Pour rendre hommage à cette belle plante, aujourd'hui j'ai eu envie d'utiliser de l'encre couleur lavande. Le violet c'est ma couleur préférée (tu as dû t'en apercevoir, je l'utilise tout le temps dans mes visuels ;-D). Je n'ai pas pu résister, j'ai suivi mon inspiration.


Les lettres ornées c'est un de mes coups de cœur de la méthode Zentangle. Derrière cette apparente complexité se cache une technique simple. J'aurai d'ailleurs le plaisir de l'enseigner cet été lors de la retraite créative que je co-organise, elle s'adapte parfaitement aux caractères chinois. Aimerais-tu que j'organise un atelier en ligne pour te transmettre cette technique ?


J'aime créer des tuiles qui me ressemblent, la lettre L pour Ludivine et Lavande, le violet, une tuile Renaissance pour mon goût de l'artisanat, une lettre ornée pour mon amour des belles lettre, de la calligraphie et du lettrage. Et toi, ajoutes-tu une touche personnelle à tes dessins ? Je t'invite à me répondre en commentaire tout en bas de la page.


Un peu de poésie


La Garrigue

Puisse ma libre vie être comme la lande Où sous l'ampleur du ciel ardent d'un soleil roux, Les fourrés de kermès et les buissons de houx Croissent en des senteurs de thym et de lavande.

- Poème de Louis-Xavier de RICARD


Les parfums

Mon coeur est un palais plein de parfums flottants Qui s'endorment parfois aux plis de ma mémoire, Et le brusque réveil de leurs bouquets latents - Sachets glissés au coin de la profonde armoire - Soulève le linceul de mes plaisirs défunts Et délie en pleurant leurs tristes bandelettes... Puissance exquise, dieux évocateurs, parfums, Laissez fumer vers moi vos riches cassolettes ! Parfum des fleurs d'avril, senteur des fenaisons, Odeur du premier feu dans les chambres humides, Arômes épandus dans les vieilles maisons Et pâmés au velours des tentures rigides ; Apaisante saveur qui s'échappe du four, Parfum qui s'alanguit aux sombres reliures, Souvenir effacé de notre jeune amour Qui s'éveille et soupire au goût des chevelures ; Fumet du vin qui pousse au blasphème brutal, Douceur du grain d'encens qui fait qu'on s'humilie, Arome jubilant de l'azur matinal, Parfums exaspérés de la terre amollie ; Souffle des mers chargés de varech et de sel, Tiède enveloppement de la grange bondée, Torpeur claustrale éparse aux pages du missel, Acre ferment du sol qui fume après l'ondée ; Odeur des bois à l'aube et des chauds espaliers, Enivrante fraîcheur qui coule des lessives, Baumes vivifiants aux parfums familiers, Vapeur du thé qui chante en montant aux solives ! - J'ai dans mon coeur un parc où s'égarent mes maux, Des vases transparents où le lilas se fane, Un scapulaire où dort le buis des saints rameaux, Des flacons de poison et d'essence profane. Des fruits trop tôt cueillis mûrissent lentement En un coin retiré sur des nattes de paille, Et l'arome subtil de leur avortement Se dégage au travers d'une invisible entaille... - Et mon fixe regard qui veille dans la nuit Sait un caveau secret que la myrrhe parfume, Où mon passé plaintif, pâlissant et réduit, Est un amas de cendre encor chaude qui fume. - Je vais buvant l'haleine et les fluidités Des odorants frissons que le vent éparpille, Et j'ai fait de mon coeur, aux pieds des voluptés, Un vase d'Orient où brûle une pastille...

- Poème de Anna de Noailles


A toi de libérer ta créativité !

  1. Si tu participes au défi, je t'invite à t'exprimer en commentaire tout en bas de cette page : qu'est-ce que t'inspire ce huitième jour ?

  2. Partage ta tuile sur les réseaux sociaux avec le mot-dièse #tanglefolie et aussi si tu le souhaites #dismoidixmots #slff #francophonie

  3. Ajoute ta tuile à la mosaïque pour construire une œuvre collective ! Demande-moi l'accès ici https://pin.it/6f3lF0l Toutes les tuiles apparaîtront dans l'encart ci-dessous au fur et à mesure des partages. J'ai hâte de voir vos créations.


Amuse-toi ! A demain pour la suite...

Ludivine

CAE CLARA Ludivine Schott Zentangle

268 vues4 commentaires
© Tous droits réservés