Oswaldo, un CZT espagnol à l'âme colombienne

Mis à jour : mars 1

Pour la deuxième fois, je suis ravie d'accueillir un enseignant certifié Zentangle (CZT). La communauté Zentangle est internationale, elle est sans frontière ! Anica venait de Croatie, Oswaldo exerce en Espagne. Dans le monde du Zentangle, il fait partie des personnes attirées par les couleurs. Ces créations vives sont reconnaissables par l'explosion de couleurs qu'elles dégagent. Je t'invite à le suivre sur sa page Facebook ou sur Instagram.

J'ai interviewé Oswaldo Burbano Sandoval en anglais ; tu retrouveras ses réponses originales en bas de ce billet. J'ai traduit l'intégralité en français pour que les francophones puissent en profiter également. Ne rate pas en deuxième partie d'interview son portrait chinois tanglé. Tu vas découvrir son parcours, ses conseils, ses influences, ses projets... Un entretien passionnant !



Toi, en quelques mots

Je dois commencer par dire que je ne suis pas né espagnol ; je suis venu ici en 2000 quand j'ai décidé de quitter la Colombie pour venir en Europe. Après avoir traversé des hauts et des bas, je me suis installé et je suis devenu un citoyen espagnol il y a une dizaine d'années. J'ai un diplôme en langues modernes et j'enseigne l'anglais comme deuxième langue depuis 30 ans environ ; cela m'a ouvert de nombreuses portes quant à ma formation et ma dévotion actuelle pour Zentangle. Ces 30 années m'ont apporté l'expérience, la confiance et les connaissances nécessaires pour faire grandir ma vocation. Je peux maintenant me considérer comme un enseignant profondément engagé et heureux, avec des valeurs fortes et des rêves prometteurs.


Comment as-tu découvert la méthode Zentangle ?

Juste après avoir commencé ma carrière d'enseignant, il m'a semblé curieux de ne pas avoir choisi un métier en rapport avec les arts (que j'ai toujours aimé) ; j'ai alors décidé d'étudier le design graphique, ce qui signifiait un gros emprunt, des heures interminables à enseigner à l'université, à assister aux cours et à faire de longues heures de devoirs le soir. J'ai finalement obtenu mon diplôme à Cali, en Colombie, et quelques mois de travail pour une agence de publicité m'ont montré que ce n'était pas le chemin que je voulais suivre. Puis j'ai traversé une longue période de stagnation artistique, au cours de laquelle j'ai apprécié l'art des autres, mais jamais le mien ; jusqu'au 4 février 2017, lorsque j'ai découvert la méthode Zentangle dans un cours de la CZT Alicia Rey. C'est la tempête qui a fait revenir à l'improviste toutes ces théories sur le design et la couleur qui ont immédiatement été mises en pratique pour relever le défi hebdomadaire de Mindandtangle, à laquelle je serai toujours reconnaissant. Lorsque j'ai pris conscience du potentiel que j'avais à l'intérieur, j'ai saisi la possibilité de devenir Certified Zentangle Teacher (CZT).


Quels bénéfices t’apportent cette pratique ?

Quand je pense à ce que je fais maintenant, à la création de tous ces ateliers, mosaïques et motifs, je crois que le meilleur que Zentangle m'ait donné, c'est une boîte de nouveaux outils qui me sont utiles en tant que designer et en tant que professeur. J'ai commencé à croire en moi, j'ai gagné en confiance et je me suis réinventé avec toute l'énergie, la passion et la tranquillité que cette pratique pouvait apporter. Personnellement, j'ai intégré la méthode Zentangle dans ma vie quotidienne, en pensant à mes créations et en appréciant ces fantastiques tuiles et compositions imprévues que nous obtenons lorsque nous nous laissons aller. Mon esprit s'est définitivement réveillé et j'ai l'impression d'être continuellement mis au défi et ravi de trouver des motifs partout.


Y a-t-il une communauté importante de "tanglers" en Espagne ?

Oh, c'est sûr ! Dès le premier instant, Zentangle m'a offert la chance d'appartenir à cette grande famille ; une communauté implantée dans tout le pays ; nous sommes si différents, nous travaillons de différentes manières, mais nous avons quelque chose en commun : nous essayons tous d'aider les autres. De plus en plus de gens cherchent des moyens de se détendre l'esprit.


Quels conseils donnerais-tu à un débutant ?

C'est très facile, quand je remarque que quelqu'un est attiré par la méthode, je lui recommande vivement de pratiquer... à sa façon : trouver sa place, son endroit, son moment privilégié, quelque chose qui fait de Zentangle une expérience encore meilleure ; je veux dire que pour certains, boire une tasse de café ou de thé tout en dessinant des tangles c'est le paradis ; pour d'autres, un verre de vin sera relaxant. De la musique, des bâtons d'encens ou tout simplement rien. Il faut trouver son chemin et être assez débrouillard pour trouver des motifs et des vidéos sur YouTube afin de mettre son art au défi.


Ton matériel préféré ?

Je dois dire que nous n'avons jamais assez d'outils pour pratiquer. La base de la méthode Zentangle offre de grandes possibilités pour rehausser nos dessins et nos carreaux avec de belles ombres. Cela peut être un défi pour beaucoup, mais probablement pas assez pour d'autres. Dans mon cas, j'aime les couleurs ; ainsi, une boîte de cire, d'aquarelle ou de crayons de couleur pastel sont toujours à côté de moi. J'adore essayer de nouvelles teintes et des trucs comme les marqueurs et l'aquarelle Ecoline. Cela dépend surtout de mon humeur. Parfois, j'ai envie d'utiliser le noir et blanc, et parfois je crée une explosion de couleurs sur le papier.

Explosion de couleurs !

Tes sources d’inspiration ?

Je suis généralement prêt à créer des choses, des carreaux, des cartes et des compositions qui s'inspirent de la nature. Je viens d'un pays tropical et je suis sûr que c'est l'origine de mon goût pour les couleurs vives et intenses. Les fleurs colombiennes et les motifs autochtones sont vraiment émouvants et significatifs car ils font partie de mes racines et de mon sang. Nous voyons les choses différemment et c'est évident que lorsque nous nous déplaçons dans d'autres endroits, nous découvrons de nouvelles réalités qui stimulent notre esprit et notre créativité. Par ailleurs, en tant qu'étudiant en art et designer, j'éprouve du plaisir face à des artistes comme Omar Rayo, Hernando Tejada, Oswaldo Guayasamin, Alphonse Mucha ou Friedensreich Hundertwasser. Le monde du Zentangle est rempli d'artistes qui m'ont inspiré par leurs œuvres, leurs motifs et leurs idées : Emiko Kaneko (emi.k.e), Anica Gabrovec (zen.linea), Marguerite Samama (happytangling) et Tomás Padrós sont quelques-uns de mes préférés.


Une anecdote à nous raconter ?

La meilleure anecdote, en lien avec Zentangle, à laquelle je pense c'est le moment où mon pays a été colorié sur la carte qui recense le rayonnement de Zentangle dans le monde entier, lors de la certification. C'était très excitant de voir ces deux endroits où j'ai vécu la moitié de ma vie fusionner en un seul grâce à cette méthode de créativité et de pleine présence.


Quels sont tes projets ?

Comme je l'ai dit auparavant, je pense toujours à la manière de faire les choses de mieux en mieux. J'essaie d'entrer en contact avec des gens qui sont sur la même longueur d'onde afin de pouvoir partager avec eux mes connaissances et ma passion pour la méthode Zentangle. On m'aide actuellement à créer une page web pour lancer une formation en ligne ; ça a l'air cool et je suis sûr que ça pourrait être ma prochaine étape. J'essaie également de créer des ateliers différents à chaque fois, donc j'envisage de partager ces plans de cours avec d'autres CZTs dans le monde.


Portrait chinois tanglé

Si tu étais...


... un tangle ?

C'est une décision difficile car il y en a beaucoup, mais si je dois en choisir une maintenant, je dirais NUBIA le tangle que j'ai créé en hommage à ma mère et que j'ai récemment partagé avec la communauté d'enseignants CZT.



... une tuile ?

Je ne réduirais pas forcément sa taille pour qu'un artiste puisse travailler sur une simple tuile. Personnellement, j'adapte la taille de mes œuvres en fonction des papiers et des matériaux que je trouve. Les tuiles sont donc très bien pour commencer, mais petit à petit notre art demande des surfaces plus grandes.

Joyero magenta

... un "tanglenhancer" ?

J'adore rehausser mes dessins en utilisant ces tangles délicats qui donnent à mes carreaux l'apparence des images romantiques de mon enfance, évoquant des herbes et des fleurs sauvages : Zinger, Bumpety Bump, Cat-Kin, Fescu, Ahh entre autres. Mais si je dois parler d'un tanglenhancer en tant que tel, cela serait l'ombrage car c'est le moment magique où nos dessins deviennent réalité et surgissent du papier.

Raflessia - un très bel exemple d'ombrage !

... un fragment ?

J'adore WELL. Il semble en mouvement et donne une impression aérienne et moelleuse en même temps.


... le sujet d'un cours Zentangle ?

Cela doit être un sujet auquel je me sens lié, qui prend racine en moi ; en ce moment, par exemple, je travaille sur l'utilisation du design précolombien.


... un "Project Pack" ?

J'aime le Project Pack 07 ; avec l'utilisation de tuiles grises il a montré que la couleur des surfaces sur lesquelles on tangle n'a pas de limites.


... une Zengem / pierre précieuse ?

J'aime le Lapis Lasuli et les géodes en général ; elles sont comme la surprise que l'on peut trouver dans des œufs en chocolat.

Zengems

... Dingbatz ou Dingsplatz ?

Dingbatz est toujours prometteur ; il me donne l'impression que tout est lié et a l'aspect médiéval des lettres enluminées que l'on trouve dans les livres du Moyen Âge.


... un challenge Zentangle ?

Inktober est fascinant. Cela prend du temps mais c'est toujours surprenant de découvrir l'œuvre de millions de personnes.


... une œuvre d'art ?

J'adore le travail vivant et coloré d'Okuda (Okuda San Miguel), un artiste de rue espagnol dont les œuvres me font vibrer ; ma préférée est Kaos Temple à Llanera, en Asturie, une église qui a été transformée en skatepark.

Kaos Temple / Okuda
Envie de soleil après cette lecture vivifiante ? L'Espagne sera à l'honneur lors de la retraite créative (Zentangle, Qi gong et marche consciente) que je co-organise au mois de juillet en Aubrac. Il n'est jamais trop tôt pour programmer une pause estivale. Les inscriptions sont ouvertes !

The original interview in English


You, in a few words

I must start by saying I was not born Spanish; I came here in year 2000 when I decided to leave Colombia and make it in Europe. After going through many ups and downs, I settled down and then I became a Spanish national sort of a decade ago.  I have a degree in Modern languages and have been teaching English as a second language for about 30 years; this has definitely opened many doors towards my formation and current devotion for Zentangle. Those 30 years have brought about the necessary experience, confidence and knowledge to make my vocation grow. Now I could see myself as a deeply vocational and happy  inspired teacher with strong values and promising dreams.


How did you discover the Zentangle method?

Right after starting my teaching career, I became curious about not having chosen something related to arts (which I have always loved); I then decided to study Graphic Design, which meant a big loan, endless hours teaching at the university, attending classes and long hours doing homeworks at night. I  finally got my degree in Cali, Colombia and a few months working for an advertising agency showed me that was not the path I wanted to walk. Then I went through a long period of artistic stagnation, in which I enjoyed other people’s art, but never mine; until the 4th of February, 2017 when I discovered the Zentangle method in a class by the CZT Alicia Rey. It was the storm that unexpectedly brought back all those design and color theories that immediately put into practice and kept up with the weekly challenge by Mindandtangle to whom I will always be grateful. When I reckoned the potential I have inside, I was blessed with the possibility to become a CZT in the first course in Frankfurt in 2019.


What are the benefits of this practice for you?

When I think about what I am doing now, creating all those workshops, mosaics and patterns, I believe the best Zentangle has given me is a whole box of new tools, both for me as a designer and a teacher. I started to believe in me, I gained confidence and reinvented myself with all the energy , passion and tranquility this practice might bring about. Personally I have made Zentangle part of my daily life, thinking about my creations and enjoying those fantastic unplanned tiles and compositions we get when we let ourselves go. My mind has definitely woken up and I feel is being continously challenged and delighted finding patterns everywhere. Is there a large community of tanglers in Spain? Oh, definitely! From the very first moment, Zentangle has given me the chance to belong to this great family; a community that has branches throughout the country; we are so different, we work in different ways, but we have something in common: we all try to help others. More and more people are looking for ways to chill out their minds.


What tips would you give a beginner?

This is very easy, when I notice somebody has been captivated by the method, I fully recommend practice; their way! They must find their place, their spot, their special hour, something that makes Zentangle even a better experience; I mean for some people drinking a cup of coffee or tea while tangling is heaven; for others a glass of wine might be relaxing. Music, incense sticks or simply nothing. It’s necessary to find their way and be resourceful enough to find patterns and videos on youtube so that they can be challenged with their art.


Your favorite tools?

I must say we never have enough tools to practice. Basic Zentangle offers great possibilities to enhance our designs and tiles with beautiful shading. That might be challenging for many but probably not enough for others. In my case, I love colors; so a box of wax, watercolor or pastel colored pencils are always next to me. Love trying new dyes and stuff like markers and ecoline watercolor. This depends mostly on my mood. Sometimes I feel like using black and white and some others I cause an explosion of color son the paper.

An explosion of color!

Your main sources of inspiration?

I’m usually ready to create things , tiles, cards and compositions that are inspired by nature. I come from a tropical country and I’m sure that’s the origin of my taste for brilliant and intense colors. Colombian flowers and aboriginal designs are truly moving and meaningful as that’s within my roots and blood. We see things differently and it’s evident when moving to other places, we discover new realities that trigger our minds and creativity. Apart from this, as an art student and designer I found delight in artists like Omar Rayo, Hernando Tejada, Oswaldo Guayasamin, Alphonse Mucha or Friedensreich Hundertwasser. The world of Zentangle is full of artists who have inspired me with their works, patterns and ideas: Emiko Kaneko (emi.k.e), Anica Gabrovec (zen.linea), Marguerite Samama (happytangling) and Tomás Padrós are some of my favourite.


Any anecdote to tell us?

The best anecdote I could refer to in Zentangle was that moment in which the Conzentric teachers decided to color my country on the map (with the reach of Zentangle all over the world). It was very exciting to see those two places where I have lived half of my life merged into one because of this creativity and mindfulness method.


Do you have any goals for the upcoming months/year?

Yes, sure. As I said before, I am always thinking about the way of doing things better and better. I am trying to get in touch with people who happen to be in the same wavelenght so that I can share my knowledge and passion for Zentangle with them. I’m being supported in the creation of a web page to start with online formation; that sounds cool and I am sure that might be my next step. I am also trying to make a difference with every workshop I create, so my plan is to share those lesson plans with other czts in the world. We live in a totally connected world, so that might be my contribution to the community and my goal with students.


Tangled Chinese portrait

If you were...


... a tangle?

This is a difficult decision as there are many, but if I have to choose one now, I would say NUBIA the pattern with which I paid tribute to my mother and that I have recently shared with our CZT teachers community.

... a tile?

I would not mandatorily reduce the size for an artist to work on just a tile. Personally I change the size of my works, depending on the papers and materials I find in the market. So tiles are great for a start, but little by little our art asks for bigger surfaces.

Joyero magenta

... a tanglenhancer?

I love enhancing my drawings by using those delicate tangles that make tiles look like romantic pictures of my childhood resembling herbs and wild flowers: Zinger, Bumpety Bump, Cat-Kin, Fescu, Ahh among others. But if I have to speak about an enhancer as such that might be: SHADING, that’s the moment of magic when our designs come to reality and pop up the paper.

Raflessia - amazing shading!

... a fragment?

I love WELL. It always gives the impression of movement, air and fluffy surfaces at the same time.


... the topic of a Zentangle course?

That must be something I feel related to, something I am personally rooted; at this moment for instance I am working on the use of precolumbian design.


... a project pack?

Love Project Pack 07, with the use of gray tiles showed there were no limits for surfaces to tangle regarding color.


... a Zengem / gemstone?

Love Lapis Lasuli and geodes in general; they are like the surprise you can find in one of those chocolate eggs.

Zengems

... Dingbatz or Dingsplatz?

Dingbatz is always promising; it gives me the impression everything is linked to each other and provides that Middle Age look of embedded letters in books.


... a scheduled challenge for tanglers?

Inktober is fascinating. Kind of time consuming but always surprising as the work of millions of people are involved.


... a piece of art?

I love the vibrant and colorful work of Okuda (Okuda San Miguel) a Spanish street artist who thrills me with his works; my favorite one is Kaos Temple in Llanera, Asturia, a church that was made into a skatepark.

Kaos Temple / Okuda

© 2020 Croquinotes & Gribouillage | Tous droits réservés.