© 2020 Croquinotes & Gribouillage | Tous droits réservés.

Portrait tanglé ★ Anica aka Zen Linea

Sur Instagram et Facebook, Zen Linea partage généreusement ses créations, des tutoriels ainsi que sa philosophie. Tout est beau chez Zen Linea, aussi bien l’extérieur (ses créations) que l’intérieur (sa philosophie). Elle est pour moi une source d’inspiration intarissable ! Derrière ce pseudo se cache Anica, une femme inspirante, une enseignante certifiée Zentangle passionnée et une artiste aux doigts de fée.


Le hasard (mais en est-ce vraiment un ?) a voulu qu’Anica et moi nous rencontrions à Providence lors du séminaire CZT #32. Quelle surprise incroyable lorsque j’ai réalisé qu’elle faisait partie des 200 participants ! Vivre cette expérience unique à ses côtés n’a fait qu’amplifier ma joie, pour rien au monde je n’aurais voulu être à un autre endroit. Nous sommes devenues enseignantes certifiées Zentangle en même temps, ça crée forcément des liens. J’avais donc très envie que tu fasses sa connaissance. Avec elle, je confirme qu'il n'est jamais trop tard pour réaliser ses rêves, sortir des sentiers battus, faire et penser différemment...


J'ai recueilli ses réponses en anglais (transcription en fin de billet) et traduit ses propos en français. Si tu ne connais pas Zen Linea, il est temps pour toi de la découvrir ! Ne rate pas en deuxième partie d'interview son portrait chinois tanglé 😊



Toi, en quelques mots

Je suppose que je devrais commencer par quelques généralités : je m'appelle Anica, j'ai 44 ans, je suis croate, mariée et mère d'une fille de 17 ans. Diplômée en économie, j'ai travaillé pendant plus de 20 ans dans la finance jusqu'à fin mars 2019. Pendant de nombreuses années, j'ai ressenti un manque de motivation, j'avais besoin de défis, j'ai donc décidé de faire une pause pour entamer une carrière créative. Quand j'ai commencé à dessiner intensément, j'occupais encore mon dernier emploi et je ne voulais pas utiliser mon nom sur les médias sociaux, alors je me suis fait appeler Zen Linea. Je n'ai commencé à y associer mon nom qu'après avoir démissionné et être devenue CZT (enseignante certifiée Zentangle) et à ce moment-là, j'avais déjà de nombreux abonnés en ligne. Mais j'ai appris à aimer le nom Zen Linea, alors je vais m'en servir comme nom de ma future entreprise, que j'espère lancer en juin.


Comment as-tu découvert la méthode Zentangle ?

J'ai découvert Zentangle® fin 2015 grâce à Eni Oken. Je suivais le travail d'Eni depuis longtemps, quand elle était créatrice de bijoux en fil métallique, j'ai acheté quelques-uns de ses merveilleux tutoriels. Je ne sais pas exactement ce qui m'a poussée, après toutes ces années, à m'intéresser à nouveau à ce que faisait Eni, mais j'ai découvert qu'elle s'était mise au dessin Zentangle. J'ai toujours aimé dessiner, mais je n'en faisais plus depuis mon enfance, sauf pour griffonner dans mes notes de travail. J'ai toujours eu envie de dessiner, mais je ne savais pas par où commencer. Quand j'ai vu qu'il y avait cette méthode de dessin bien structurée dans laquelle on utilise un ensemble de motifs sur un petit format de papier, j'ai senti que j'avais trouvé ce que je cherchais.


Quels bénéfices t’apportent cette pratique ?

Honnêtement, je ne suis toujours pas certaine de pouvoir comptabiliser tous les bienfaits. La méthode Zentangle m'a donné l'occasion de m'exprimer de manière créative, m'a permis de développer mes compétences et de me lancer un défi permanent. En même temps, ça ne s'est pas fait sous pression, au contraire, cela m'apporte tranquillité et concentration. La communauté que j'ai rencontrée grâce à Zentangle, en ligne et en personne, était plus qu'accueillante et solidaire. L'occasion d'assister au séminaire CZT à Providence n'était qu'un signe supplémentaire que je suis sur la bonne voie. Je pense que la méthode Zentangle a joué un grand rôle de catalyseur dans ma transformation vers ma future carrière créative. Cela m'a apporté confiance et clarté, ce dont je serai toujours reconnaissante.


Pourquoi es-tu devenue CZT ? Cela a dû être une expérience formidable !

J'ai envisagé de suivre un séminaire CZT depuis que j'ai commencé à tangler et quand l'occasion de me rendre à Providence s'est finalement présentée, je n'ai pas perdu de temps pour prendre cette décision. Ce fut une expérience unique pour moi de rencontrer une telle foule de passionnés venus du monde entier, tous unis par leur intérêt pour la méthode Zentangle. Je n'ai jamais rien vécu de semblable auparavant. Tout le monde était si amical, y compris la famille Zentangle Inc. qui a vraiment fait tout ce qui était en son pouvoir pour que nous nous sentions chez nous.


Ton matériel préféré ?

Ce que j'aime dans la méthode Zentangle, c'est qu'en allant au-delà de ses principes de base, il n'y a pas de limites. Je pense que c'est la raison exacte pour laquelle je ne me suis jamais ennuyée à tangler - il y a tant de fournitures et de techniques à explorer. J'adore tout essayer et ensuite je reviens à tous les bienfaits que la méthode apporte. Si je dois opter pour quelque chose, je crois que je choisirais des crayons aquarellables, qui sont devenus mon outil de prédilection pour l'ombrage. Et toutes sortes de stylos blancs, crayons et autres fournitures utilisés pour la lumière. J'ai une légère obsession pour le blanc et j'essaie de trouver l'outil le plus efficace disponible.



Tu utilises régulièrement de l’aquarelle. Peux-tu nous présenter ta technique d’ombrage ?

Oui, et pour être plus précise, j'utilise des crayons aquarellables pour ombrer les parties colorées, plutôt que des crayons graphite. Je les emploie comme on utilise le crayon graphite, en coloriant la partie où l'ombre est la plus foncée. Ensuite, au lieu d'utiliser une estompe, je mélange et j'active la couleur avec un pinceau à réservoir d'eau très fin. J'ai réalisé quelques vidéos pour montrer ce processus et c'est en fait assez simple. Ce que je recommande, c'est d'investir dans des crayons de haute qualité parce que cela fait vraiment une différence au niveau de l'intensité des couleurs et dans la façon dont elles se mélangent. Pas besoin d'acheter un coffret complet car ces fournitures de qualité peuvent être achetées à l'unité, vous pouvez ainsi choisir quelques couleurs favorites pour commencer.



Quels conseils donnerais-tu à un débutant ?

Trouve de la joie à chaque étape du chemin. Il peut être décourageant de regarder les photos d'autres artistes, et il y a tant de tanglers étonnants partout dans le monde. Mais apprécie le processus, détends-toi et dessine sans trop d'attentes, car il ne faut que quelques fournitures et peu de temps pour créer quelque chose d'inspirant. Si je dois donner un conseil précis, c'est celui de la concentration et de la respiration. Beaucoup de gens me demandent comment j'obtiens des lignes toujours droites et c'est la clé : concentre-toi sur ta prochaine ligne et dessine-la avec intention. Si tu ne te sens pas en confiance, prends une seconde pour te détendre en reprenant ta respiration. Vraiment, n'oublie pas de respirer ! 🙂


Tes sources d’inspiration ?

La communauté Zentangle est tellement inspirante et encourageante. Il y a tant de choses à voir et à en apprendre. Je ne me souviens pas de tous les artistes qui m'ont inspirée, mais pour ne citer que les plus importants qui m'ont influencée dans ma période de formation, je citerai Maria Thomas (la fondatrice de Zentangle), Sylvia Liao, Natalie Plechkova (@arsenika.zen), Kae Yoshino...


Une anecdote à nous raconter ?

Je suis certaine que de nombreuses personnes créatives vont s'identifier quand je dis que j'ai essayé de nombreuses formes d'expression créative, que j'ai acheté toutes sortes de fournitures, etc. Alors quand j'ai trouvé l'univers Zentangle et que j'ai commencé à explorer tous les stylos, crayons, papiers, estompes, etc. et que j'ai commencé à dessiner comme une folle, mon mari m'a dit : « Ok, tu as eu beaucoup de passe-temps et au moins avec certains, comme créer des bijoux, tu aurais pu les utiliser pour gagner de l'argent si tu voulais. Mais que vas-tu faire de ces petits dessins ? ». Bien sûr, ce n'était qu'un commentaire sincère et innocent car il m'a toujours soutenue dans toutes mes décisions. Mais je lui ai dit : "Attends et tu verras...", car je savais qu'il y avait encore tant à découvrir. Je n'avais qu'à dessiner et à créer un lien avec les gens. Quand je repense à ce voyage, j'ai l'impression qu'il m'a déjà mené si loin et pourtant ce n'est que le commencement de tout ce qui est à venir.




Quels sont tes projets ?

J'ai le sentiment que la période la plus excitante est devant moi. Plusieurs événements au cours des dernières années m'ont appris que la vie est courte et que nous devrions utiliser notre temps et investir notre énergie dans ce qui a du sens au lieu de nous laisser conduire par la peur et les attentes habituelles. C'est pourquoi j'ai décidé de sortir des sentiers battus et de me donner une chance de tenter quelque chose de différent. Ce désir a grandi en moi pendant de nombreuses années jusqu'à ce qu'il soit finalement devenu trop fort pour être ignoré. Mon but est de faire un pas de plus vers ce qu'est ma passion et de voir ce qui se passe.


Portrait chinois tanglé

Si tu étais...


... un tangle ?

Un tangle linéaire comme Sand Swirl ou Verve... parce qu'ils sont parfaitement structurés tout en étant créatifs, ludiques et polyvalents.



... une tuile ?

Les tuiles grises, beiges ou colorées offrent de multiples possibilités en permettant l'ajout de touches de lumière (blanc), en plus de l'ombrage, ce qui donne une autre dimension aux carreaux finis.



... un "tanglenhancer" ?

Perf - une petite touche supplémentaire simple et joviale.


... un fragment?

Je ne suis pas vraiment fan des motifs géométriques, je suis davantage amatrice des tangles organiques, mais j'aime bien Tripoli, un tangle qui peut aussi être utilisé comme un fragment.


... le sujet d'un cours Zentangle ?

J'aimerais bien donner un cours sur le thème du tranZending. J'ai l'intention de prendre un peu plus de temps pour explorer cette technique qui permet d'enrichir un dessin et d'y ajouter des effets de superposition.



... un "Project Pack" ?

Le dernier ! J'ai attendu le projet « Cartouches » avec tant d'enthousiasme car je le considère comme un excellent outil à utiliser pour de multiples finalités. Et je l'adore déjà !



... une Zengem / pierre précieuse ?

J'ai longtemps résisté à la folie des Zengem, mais maintenant je les utilise souvent, même si je n'ai jamais passé trop de temps à l'explorer, contrairement à d'autres tangles qui étaient à la mode.

En ce qui concerne les vraies pierres précieuses, j'en utilise beaucoup dans la fabrication de bijoux, mais j'aime particulièrement la labradorite en raison de sa couleur spéciale et de ses éclats de lumière.


... Dingbatz ou Dingsplatz ?

J'adore Dingbatz et la façon dont le cadre connecte les différentes parties du dessin. Trouver un moyen de lier plusieurs tangles pour qu'ils se fondent les uns aux autres, c'est ce qui me passionne.



... un challenge Zentangle ?

Peut-être le challenge Full Moon Mosaic de Hanny Nura. Avoir un défi mensuel me convient, des challenges plus réguliers se sont révélés trop accablants car j'ai juste besoin de temps et d'espace pour créer ce dont j'ai envie, au lieu de me sentir obligée de faire quelque chose. Le sentiment de liberté est la clé de voûte du processus créatif.


... une œuvre d'art ?

Mon mari et moi sommes de grands amateurs de musique, nous avons passé bien des vacances à voyager pour assister aux concerts de nos groupes préférés. J'adore les affiches que nous avons encadrées dans notre maison, elles me rappellent les nombreux concerts auxquels nous sommes allés, comme Pearl Jam, Black Rebel Motorcycle Club et les autres.

Mais ma préférée est peut-être l'affiche du concert des Black Keys en 2011 à Amsterdam, réalisée par Brad Klausen, qui montre une fille à travers un trou de serrure. Elle est de style Art nouveau et me rappelle l'art d'Alphonse Mucha que j'adore.










The original interview in English


You, in a few words

I guess that I should start with the generals: my name is Anica, I’m a 44 year old Croatian, a wife and a mother to a 17 year old daughter. As an economics graduate, until end of March I have worked for more than 20 years in finance. As for many years I felt that I was missing motivation and challenges, I decided to take a break from my profession an give a creative career a try. When I started drawing intensively I was still at my last job position and I did not want to use my name on social media outlets so I went by the alias Zen Linea. I only started associating my name with it after I resigned and became a CZT and by that time I already had many followers online. But I grew to love the Zen Linea name so I’m going to use it as the name of my future business, which I hope I’ll launch in June.


How did you discover the Zentangle method?

I discovered Zentangle at the end of 2015 through Eni Oken. I used to follow Eni’s work a long time ago, when she was active in wire jewelry making and I purchased some of her wonderful tutorials. I’m not exactly sure what drew me to check what Eni was doing after all those years but I discovered that she was into Zentangle. I always liked drawing but I haven’t done it since I was a kid, except for doodling in my work notebooks. I always felt that I wanted to draw but did not know where to start. When I saw that there was this well-structured drawing method in which you use a set of patterns on a small paper size, I felt that I found what I was looking for.


What are the benefits of this practice for you?

Honestly, I’m still not sure that I’m able to count all the blessings. Zentangle method gave me an opportunity to express myself creatively and allowed me to develop my skills and constantly challenge myself. At the same time, it did not come with pressure - on the contrary, it brought tranquility and focus. The community I met through Zentangle, online and in person, was more than welcoming and supportive. The opportunity to attend the CZT seminar in Providence was just another sign that I’m on the right track. I feel that Zentangle played a great role of a catalyst in my transformation towards the future creative career. It brought confidence and clarity, for which I’ll forever be grateful.


Why did you become a CZT? What does this mean for you? It must have been a great experience!

I considered taking a CZT seminar ever since I started tangling and when the opportunity to travel to Providence finally arose, I did not waste any time to make that decision. It was an unique experience for me to meet such a crowd of enthusiasts from all over the world, all interconnected with the interest for Zentangle. I never experienced anything similar before. Everyone was so friendly, including the Zentangle Inc. family that really made everything in their power to make us feel at home.


Your favorite tools?

The thing I love about Zentangle is that, when you go beyond the basics, there are no limits. I feel that this is the exact reason why I never felt bored with tangling - there are so many supplies and techniques to explore. I love trying everything and than again go back to all the benefits that the pure basics of the method bring. If I have to opt for something, I believe that I’d choose watercolor pencils, which became my signature tool that I use for shading. And all kinds of white pens, pencils and other supplies used for highlighting. I have a slight obsession with those whites and trying to find the most effective tool available.


You often use watercolor. Can you introduce your shading technique?

Yes, I do, and to be more specific, I use watercolor pencils for shading the colored pieces, instead of using graphite pencil. I use them the way we all use the graphite pencil, coloring the part that has the deepest shades. Then, instead of using the blending stump, I use a very thin water brush to blend and activate color. There are more than a few videos I filmed to show this process and it’s actually fairly simple. What I would recommend is to invest in high quality pencils because it really makes a difference in how vivid and blendable the colors are. There is no need to buy a whole giant set because those artist quality supplies can be purchased by piece so just choose several favorite colors to start with.


What tips would you give a beginner?

Find joy in every step of the way. It can be discouraging to look at other artists’ photos, and there are so many amazing tanglers all over the world. But enjoy the process, relax and ease into drawing without high expectations as it really takes only a few supplies and short amount of time to create something inspiring. If I have to single out one exact tip, it would be on focusing and breathing. Many people ask me how I get the consistently straight lines and this is the key: focus on your next line and draw it with intention. If you feel insecure, take a second to relax by coming back to your breath. Really, don’t forget to breathe! 🙂


Your main sources of inspiration?

The whole Zentangle community is so inspiring and supportive. There is so much to see and learn from. Surely I can’t remember every artist that inspired me, but just to name a few most important that influenced me in the formative period, I’d mention Maria Thomas (the founder of Zentangle), Sylvia Liao, Natalie Plechkova (@arsenika.zen), Kae Yoshino...


Any anecdote to tell us?

I’m sure that many creative people will be able to identify when I say that I tried many forms of creative expression, buying all kinds of supplies etc. So when I found Zentangle and started exploring all the pens, pencils, papers, blending stumps etc., and I started drawing like crazy, my husband told me: ‘Ok, you’ve had many hobbies and at least with some, like jewelry making, you could have used it to earn some money if you wanted. But what are you going to do with those small drawings???’. Of course, that was only an innocent and honest comment because he was never anything but supportive of all my decisions. But I told him: ‘Just wait and see…’, as I just knew that there was so much to discover. I just had to draw and connect to people and when I look back to this journey I already feel that it has gotten me so far and yet it is still a beginning of all that is going to come.


Do you have any goals for the upcoming months/year?

I certainly feel that the most exciting period is ahead of me. There were several events during last few years that taught me that life is short and we should use our time and invest our energy in something meaningful instead of being led by fear and the usual expectations. That’s why I decided to get out of the box and give myself a chance to try something different. It has been a desire that’s been growing inside me for many years until it finally got to powerful to be ignored. My goal is to take a step closer to what my passion is and see what happens.


Tangled Chinese portrait

If you were...


... a tangle?

Line tangle, like Sand Swirl or Verve… because they are so well structured but creative, playful and versatile.


... a tile?

Grey, tan or colored tile give multiple opportunities because of possibilities to highlight, in addition to shading, which gives the finished pieces another dimension.


... a tanglenhancer?

Perf - a cheerful, little, simple addition to any drawing.


... a fragment?

I’m not really into geometric patterns, as I’m more of an organic tangle lover, but a tangle that is also a fragment that I love is Tripoli.


... the topic of a Zentangle course?

I’d love to do a tranzending themed class and I plan to take some more time to explore the tranzending technique as a way to add interest and layers to the drawing.


... a project pack?

The last one! I anticipated Cartouches with so much enthusiasm as I see it as a great tool to be used for many purposes. And I already love it!


... a Zengem / gemstone?

For a long time I resisted zengem madness but now I use them often, although I never spent too much time exploring it, unlike some other tangles that started the trend. Regarding the real gems, I use many in jewelry making but I really love using and wearing labradorite because of the special color and light flashes.


... Dingbatz or Dingsplatz?

I just love Dingbatz and the way that the frame connects various parts of the whole drawing. Finding a way to connect various tangles and seamlessly blend one into the other - that’s what sparks my interests.


... a scheduled challenge for tanglers?

Perhaps Hanny Nura’s Full Moon Mosaic. Having a monthly challenge suits me as more intensive schedules proved to be too overwhelming as I just need to have time and space to create what I feel I need to, instead of having a feeling that I must do something. The feeling of freedom is the cornerstone of the creative process.


... a piece of art?

My husband and I are big music lovers and we spent many vacations travelling around to see the concerts of our favorite bands. I love the concert posters we framed in our house, many of which we attended, like Pearl Jam, Black Rebel Motorcycle Club and others. But perhaps my favorite was from a 2011 Black Keys concert in Amsterdam, by Brad Klausen, showing a look at the girl through a keyhole. It is in art nouveau style, reminding of Alphonse Mucha’s art, which I love.